Skip to content

Retour de la Carros de foc

Posted in Aragon

Last updated on 31 mars 2019

9 jours, 9 refuges, 55 km de haute montagne, 9 200 mètres de dénivelé positif, 10 cols … Ou quand les chiffres sont impuissants à transcrire la réalité !

Se lancer dans la Carros de Foc, c’est laisser derrière soi la vie quotidienne, les exigences de la vie moderne. Il s’agit durant quelques jours de se concentrer sur chaque pas, sur chaque marque du sentier. Il faut s’abandonner à l’instant, se projeter seulement jusqu’au prochain col, au prochain lac, au prochain refuge. Surveiller les nuages et les vents, consommer les réserves de vivres et d’eau ni trop vite ni trop tard.

La civilisation nous rattrape chaque soir au refuge, avec le meilleur de l’humanité quand l’autre nous inspire, nous encourage, nous fait rire, nous reçoit avec le plus grand des professionnalismes, mais parfois tout de même les petits tracas de la convivialité lorsqu’il s’agit de partager le dortoir avec 79 autres individus.

C’est une expérience hors du temps, une escapade vers les fondamentaux, une immense reconnaissance envers … à peu près tout : la météo clémente, le corps qui ne faiblit pas, la richesse des rencontres, la gentillesse des gardiens de refuges, le serpent qui s’éloigne sans agresser, la pureté de l’eau … chaque instant est un nouvel appel au bonheur.

Évidemment, le retour porte déjà en lui le projet du prochain départ. Tant de chemins qui restent à suivre, tant de cols à passer, tant de vallées presque sauvages à explorer !

Be First to Comment

Laisser un commentaire