Skip to content

Une ville d’artifices

Posted in Istanbul, Turquie, and Voyages

Last updated on 9 juillet 2019

Avec le retour de la saison des mariages, Istanbul tonne et crépite chaque soir à la nuit tombée d’explosions de couleurs. Feux d’artifices à la folie, de belles bleues et de belles rouges envahissent les ombres de la ville. Au premiers coups tirés, on se met aux fenêtres, quand on habite suffisamment en hauteur. Les oiseaux effrayés crient leur colère à ce tapage nocturne, reprennent les airs dans une grande volée stridente. Des monuments tant admirés se découpent juste les silhouettes. Sainte Sophie, la tour de Galata, minarets et bâtisses grecques sur les collines. Habillés pour un soir de couleurs vives, drapés de formes comme autant d’échos.

On repense aux origines de cette technique des feux d’artifices, à la Chine lointaine. Lumières fugaces, trait d’union entre les cultures, lien nouveau entre les êtres.

Vivent les mariés !

23 juin 2007

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *