Skip to content

Envoûtement à Karnak

Posted in archéologie, Égypte, Patrimoine, and Voyages

Last updated on 2 juillet 2019

Avant de sortir de la gare de Louxor, à 6 heures du matin, petit arrêt à la consigne pour déposer les bagages. Et nous voici, les mains dans les poches, à éviter les taxis, minibus et autres rabatteurs, en route pour Karnak.

Le temple n’est qu’à 3 kilomètres, le temps est magnifique bien qu’un peu frais en cette heure matinale. En chemin nous repérons l’hôtel et engrangeons nos premières impressions de la ville qui s’éveille doucement. Nous longeons une belle allée bordée de sphinx, un peu en contrebas de la route qui mène à l’une des portes colossales du temple. Des ânes, des chiens et quelques poules ou autres chèvres ne nous prêtent aucune attention.

En moins d’une heure nous avons franchi le mur d’enceinte et, pour fuir les quelques groupes de touristes lève-tôt, nous filons rapidement vers le sanctuaire du temple, le plus secret, après une série de salles à ciel ouvert plus spectaculaires les unes que les autres. J’ai le sentiment d’avoir une chance immense de pouvoir contempler cet endroit auquel les égyptiens de l’antiquité n’avaient en général pas accès. De là, enfin, nous nous mettons à flâner.

Voir un site comme Karnak, s’y perdre, y déambuler en admirant les scènes d’une merveilleuse beauté sculptées dans la pierre et où parfois subsistent quelques couleurs, tout cela presque seuls, c’est une expérience magique à laquelle les lumières de l’aube donnent une atmosphère unique.

Karnak étang sacréLe lac sacré est un miroir pour les pylônes en cours de restauration. Un oiseau inconnu passe près de nous. Plus tard nous identifierons une huppe fasciée, que nous reverrons souvent durant notre séjour. Nous sommes fascinés par les reflets et la majesté du site, tentant d’imaginer la vie qu’elle abritait lorsque le lac servait à la toilette quotidienne des prêtres.

En nous éloignant du temple principal, nous arrivons dans une zone en cours de restauration, fermée mais visible à distance, et en la contournant nous découvrons deux temples secondaires. Certaines des sculptures dans les blocs de pierre sont intactes, et la pureté des lignes, la simplicité des traits me ramène à l’enfance, quand je rêvais de beauté devant des images de l’Égypte antique. Des statues dressées impressionnent par leurs dimensions et par leur perfection. En essayant d’imiter une pose de pharaon, je découvre que l’image ne correspond pas à la réalité. Les égyptiens de jadis étaient-ils autrement proportionnés que nous, ou les artistes ont-ils transformé leur modèle pour atteindre un effet visuel plus frappant ?

L’un de ces deux temples un peu à l’écart est une forêt de colonnes, moins visitée mais peut-être plus impressionnante encore que celle de la deuxième (ou troisième ?) cour du temple principal. Les jeux de lumière sur les piliers en font un lieu intime et frais, délectable. C’est somptueux, et des portes transversales ouvrent sur une image idéale de désert décoré de bouquets de palmiers. Nous venons de quitter notre temps et notre espace, nous sommes ailleurs.

La matinée se passe en explorations, joie de la découverte et plaisirs de l’art qui pour moi reste le plus beau. Un espace où se mélangent nature, architecture et sculptures si fines que l’on dirait des dessins. Un endroit où le temps s’arrête, un moment d’éternité.

Au bout de plusieurs heures on est comme saoul de beauté, ivre d’admiration, heureux dans un soleil qui est le même qu’alors, ce soleil à qui tout ceci est dédié, le soleil sans lequel nulle vie n’existerait.

Vers 13 heures nous ressortons du temple, épuisés d’avoir tant levés les yeux, d’avoir exploré les moindres recoins accessibles du site. Difficile de s’extraire de l’enchantement du lieu, de s’en éloigner, même à pied, même lentement. Encore sous le charme …

26 janvier 2006

[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d57515.989238056565!2d32.62714458322468!3d25.712722400086033!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x14491599d174b82b%3A0x92db9d280a1b7cd4!2sKarnak%2C+Luxor%2C+Gouvernorat+de+Louxor%2C+%C3%89gypte!5e0!3m2!1sfr!2ses!4v1562076195866!5m2!1sfr!2ses&w=600&h=450]

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *