Skip to content

Les bains de Chichit

Posted in montagnes, Patrimoine, and Pyrénées

Last updated on 31 mars 2019

Tout au fond d’une vallée, sous un village accroché à la pente, là où le soleil donne même en hiver, coule une petite rivière. Il suffit de la remonter un moment sur un chemin où la mousse a conquis les pierres, pour arriver à une vieille bâtisse à demi effondrée.

Au-dessus du trou béant où se trouvait la porte se lit le nom des lieux : ce sont les Bains de Chichit ! Tirée d’une source ferrugineuse, l’eau traitait, à la grande époque, l’anémie et autres maux du XIXème siècle.

Fondé au milieu du XVIIIème, le modeste établissement balnéaire connut diverses fortunes et finit sa carrière comme service offert par la municipalité. L’hygiène des populations était alors terriblement en vogue, et la commune offrait au tenant des lieux le logement et le bois pour chauffer l’eau. Pour quelques pièces, les villageois venaient se tremper dans les baignoires métalliques disposées dans de petites salles de bain individuelles.

Restent en place la vieille pompe en fonte, quelques baignoires et seaux, le four à chauffer l’eau … La rivière coule désormais bien au calme,  car depuis la seconde guerre mondiale les lieux ont été désertés. Plus personne ne vient chauffer l’eau ni traiter sa neurasthénie, sauf peut-être quelque bienheureux crapaud en goguette.

Be First to Comment

Laisser un commentaire