Skip to content

Juin en cha(t)mion

Posted in Animaux, fourgon aménagé, and Voyages

Un investissement à « rentabiliser » !

Un fourgon aménagé, c’est un « investissement » en temps et en argent. Avant même de me lancer dans cette aventure, j’avais bien conscience que, pour qu’elle soit réussie, il faudrait profiter largement de cette maison sur roulette.

En profiter largement? Afin que cela soit raisonnable, disons un quart ou la moitié du temps. Sur un mois, ou sur une année.

Pour l’instant, l’aménagement est loin d’être fini, et encore plus d’être homologué.
Mais tout de même, l’essentiel est fait, et cela fait maintenant plus d’un mois que j’utilise le fiat ducato tel que je l’avais imaginé. Pour le mois de juin, mission accomplie avec 8 nuits passées à bord !

L’inauguration du chatmion

Le chat dans l'ombre du fourgonL’inauguration a eu lieu en Sierra de Guara, dans un endroit connu (de moi et du chat), par précaution. Nous nous sommes installés pour 3 nuits dans cet environnement familier. Le chat  vivait sa vie dehors en journée, certainement heureux de sortir de l’appartement après plusieurs mois. La nuit, il rentrait dormir sur un coin du lit, roulé en boule sur sa couette préférée. Ronrons à gogo, et câlins garantis. En dehors de l’invasion de sa gamelle par les fourmis et d’une oreille abîmée par un des matous autochtones, aucun incident, et quelques orages plus tard nous sommes rentrés à la maison.

Sur ce, les grandes chaleurs ont commencé. Pour éviter de rôtir le chat, il restera sans doute désormais à l’appartement pour le reste de l’été, sauf peut-être en cas d’escapade vers les montagnes plus fraîches.

Premières nuits de nomade

Quant à moi, je suis allée tester de nouveau le fourgon aménagé à la plage, sur la côte méditerranéenne, près de Tarragone. Maintenant que j’ai compris que ce véhicule ne passe pas sous les ponts de la voie de chemin de fer (2 mètres maximum, évidemment) et qu’il faut soigneusement étudier mes itinéraires, tout va bien. Dormir avec le bruit des vagues (et occasionnellement du train), c’est le grand luxe !

Une nuitée de plus de nouveau en Sierra de Guara, et on atteint 8 nuits en fourgon pour le mois.

Le bilan temporaire:

  • un vrai lit permet de dormir aussi bien qu’à la maison
  • les rangements seront tout-à-fait suffisants, une fois terminés
  • travailler avec vue sur le monde est un peu plus exigeant, il faut résister à l’appel de l’aventure, mais rien d’impossible, avec un peu de bonne volonté
  • pour le moment aucun meuble ne s’est effondré, il n’y a pas eu le moindre désastre (ça doit être la chance du débutant)
  • l’aménagement de l’espace me convient effectivement

    Un lit avec vue

Les avancées – ce qui a déjà été fait:

  • l’isolation est achevée
  • le revêtement des parois aussi, hormi quelques détails et l’encadrement de la cuisine
  • l’électricité est finie, et alimente le frigo (bien pratique l’été en Espagne), la lumière, les prises USB et même une prise normale pour brancher l’ordinateur
  • côté meubles : le lit de 1m84 sur 1m40, avec sommier et vrai matelas, une banquette et une table rabattable pour travailler et manger, deux rangements en hauteur, et le meuble cuisinefourgon aménagé

Les derniers obstacles – ce qui reste à faire :

  • mettre en service le réseau d’eau (une sombre histoire de dimensions de tuyaux) et obtenir l’eau chaude (après trois mois, j’attends toujours l’appareil qui doit arriver d’Allemagne… un jour)
  • faire l’installation de gaz pour cuisiner
  • installer des portes aux meubles (un des derniers grands mystères de l’univers restant à résoudre)
  • faire installer le chauffage (on voit bien que ce n’est pas urgent, avec 34 degrés Celsius aujourd’hui)
  • finir les milliers de détails qui doivent se faire dans l’ordre, et attendent donc qu’autre chose soit finie auparavant

L’aventure aménagement touche donc tranquillement à sa fin, et celle des grands et petits voyages commence à peine, mais d’ores et déjà j’en suis ravie. Des horizons s’ouvrent.

On me parle de peintures rupestres en Val d’Aoste? Hop, sur la liste. Une source thermale en bord de mer? Zou, j’y vais. Des envies de forêt ou de sable chaud? Un point de plus indiqué sur la carte. Et chaque trajet me permet de repérer un endroit intéressant, pour le prochain passage…

Be First to Comment

Laisser un commentaire